Comment remplir un constat amiable ?

Lorsqu’un accident de la route intervient entre deux personnes, il est primordial de remplir un document nommé constat amiable. Ce document sert avant tout à donner le maximum de renseignements sur les deux parties afin de déterminer plus facilement la responsabilité de chacun.
Mais comment bien remplir son constat amiable ? Voici quelques conseils qui vous permettront de remplir ce document sans trop de difficultés.

Les différentes étapes pour bien remplir son constat amiable

Replacer l’accident dans son contexte
Dans cette partie il faut donner beaucoup de détails et de précisions concernant l’accident, sa date, son lieu, son heure… N’hésitez pas à remplir la case « témoins ». En effet, ces témoignages s’avèreront utiles si vous n’êtes pas d’accord avec l’autre personne. Les blessures, même légères doivent également être mentionnées dans cette page afin qu’elles puissent être prises en compte par l’assurance.

Informations sur les conducteurs et les véhicules
Les deux conducteurs doivent remplir leur partie du constat amiable en précisant leurs coordonnées et ceux de leurs assurances. Faites attention à bien vérifier l’exactitude des renseignements fournis par l’autre personne.

Les causes de l’accident
Dans cette section du constat amiable il faut être très précis et cocher les cases qu’il faut (case 10 même si l’écart est léger par exemple). Ainsi votre responsabilité sera totalement, partiellement ou pas du tout mise en cause. Les circonstances de l’accident sont donc très importantes et ne doivent pas être négligées.

Les dégâts matériels
Dans ce cadre vous devrez expliquer en détails les circonstances de l’accident et les dégâts présents sur votre véhicule. Dans la case "observations" vous pouvez expliquer votre désaccord avec l’autre conducteur.

Le dessin
En remplissant le constat amiable vous devrez dessiner l’accident exactement comme il s’est déroulé. Tracez les routes, les véhicules, les panneaux de signalisation ainsi que le nom des rues. Soyez le plus précis possible.

Les signatures
Le constat amiable doit obligatoirement être signé par les deux parties. Faites bien attention à remplir entièrement votre constat avant de le signer car il est interdit de le modifier une fois paraphé. Dans le cas où vous auriez oublié des éléments alors que le constat est signé, notez-les sur une lettre à part.

Quelques conseils supplémentaires

Maintenant que vous savez comment remplir au mieux votre constat amiable, voici quelques petits détails que vous devez connaître et qui vous serviront grandement :

- Tout d’abord, même si se retrouver au cœur d’un accident peut être énervant ou stressant, restez toujours zen. Vous n’arriverez pas à remplir correctement votre constat amiable sous l’effet de la colère.

- Le second point important à connaître est qu’un constat amiable ne concerne qu’un seul véhicule. Autrement dit si vous rentrez dans la voiture devant vous puis que la voiture derrière vous, vous rentre dedans, sachez qu’il vous faudra rédiger deux constats amiables différents.

- Pour rendre votre constat plus crédible et apporter le maximum de preuves vous pouvez prendre les voitures accidentées en photo en prenant bien soin de montrer les plaques d’immatriculation.

- N’oubliez surtout pas de relire l’intégralité du constat en vérifiant les coordonnées de l’autre personne avant de signer car vous ne pourrez plus le modifier.

- Dans le cas où l’autre conducteur ne voudrait pas signer le constat ou qu’il vous paraîtrait un peu trop énervé, n’hésitez pas à appeler la police.

- Après l’accident, vous avez cinq jours pour envoyer votre constat à l’assurance en présentant votre permis de conduire, votre attestation d’assurance ainsi que votre carte grise.

Petit conseil qui pourra très certainement vous servir : ayez toujours un ou deux constats vierges et un stylo dans votre voiture.

Annonces

 

 

auto-occasion.fr